La fiscalité andorrane, des avantages qui favorisent les investissements

fiscalité à Andorre

Que vous soyez un particulier ou une entreprise, la fiscalité de la Principauté d’Andorre est l’une des plus avantageuses au monde. Pour beaucoup d’observateurs, l’Andorre est l’un des pays les plus permissifs en matière de fiscalité sans pour autant être considéré comme un paradis fiscal. Mais presque.

Pour une entreprise, des avantages non négligeables

La création d’une entreprise ou d’un commerce en Andorre présente des avantages non négligeables. Avec un taux d’imposition sur les sociétés de 2 à10 %, l’Andorre propose l’un des taux les plus bas des pays de l’Europe. Ainsi, investir en Andorre est stratégique. Déjà la localité se retrouve entre la France et l’Espagne. Une convention fiscale contre la double imposition est mise en place.

Il en va de même sur les taux d’impôt sur le revenu de l’ordre de 5 à 10 %. Mais ce qui détonne le plus du paysage fiscal européen, c’est la TVA pratiquée par la Principauté : 4,5 %, le taux le plus bas en Europe. Il n’existe aucun droit à la succession et en matière de sécurité sociale, les cotisations font aussi partie des plus faibles en Europe. Le bon taux d’imposition en Andorre attire parfois la foudre de la communauté économique mondiale.

Un cadre de vie agréable et d’excellente qualité

Pour les particuliers qui veulent s’installer en Andorre, sachez que le revenu par habitant en Andorre est l’un des plus élevés en Europe. La Principauté offre également à ses habitants un excellent système de santé et un système d’éducation multilingue renommé.

L’Andorre est un pays tourné à 100 % vers le business. Effectivement, les investissements étrangers sont encouragés par le pays. Les directeurs d’entreprises qui choisissent de demeurer sur le territoire Andorran, jouissent des résidences offertes par l’état. L’une des nombreuses raisons qui poussent également à investir en Andorre c’est son climat. Sa température et son climat sont comparables en tout point à celle de la méditerranée. Le taux de criminalité dans la Principauté, qui est quasi nul, fait aussi partie des points importants à soulever.

Andorre, un paradis fiscal ?

Effectivement avec une fiscalité aussi avantageuse, Andorre est vite considérée par beaucoup comme étant un paradis fiscal. Pourtant si l’on se réfère à la définition juridique et légale d’un paradis fiscal, la Principauté d’Andorre est loin de « remplir » tous les critères.

Au niveau de la loi, le pays n’est pas un paradis fiscal. Andorre respecte à la lettre les règles et satisfait pleinement ses voisins européens tout en restant dans les bonnes grâces de l’économie mondiale. Mais sur le terrain, la réalité est tout autre.

Pour des personnes qui ont une vague notion de la fiscalité, ils parleront d’Andorre comme étant un paradis fiscal. Si le paradis fiscal se définit par payer un taux d’imposition très abordable, donc « oui » la Principauté s’apparente à un vrai paradis financier. Son taux d’imposition est très bas tout simplement parce que le pays est petit et efficace : « économique et facile à gérer » selon les économistes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *